AGORA – Belval Sud : Priorité aux familles
Blog
AGORA – Développeur d'espaces urbains

Belval Sud : Priorité aux familles

Dans le quartier Belval Sud AGORA veut développer un univers pour une vie de famille confortable au cœur de la densité urbaine et de la frénésie de la ville. Multipliant les formes d’habitat pour les familles et évitant l’effet de lotissement, le nouveau quartier proposera un cadre apaisé et verdoyant

Dernière pièce du puzzle à Belval, dans le quartier Belval Sud AGORA veut développer un cadre pour une vie de famille confortable en plein cœur de la densité urbaine et de la frénésie de la ville. Multipliant les formes d’habitat pour les jeunes familles tout en évitant l’effet de lotissement, le nouveau quartier proposera un cadre appaisé et verdoyant à proximité immédiate du parc Um Belval. Rendez-vous dans un futur proche, tel que nous le racontent l’architecte Frank Wallenborn et le responsable du développement Jean-Xavier Foidart.

C’est le dernier maillon de la chaîne. À l’extrémité sud-est de Belval, accolé au grand parc et au lycée Bel-Val, le futur quartier accueille déjà une école primaire. C’est le quartier idéal pour s’installer en famille sans se priver du mode de vie urbain si cher aux jeunes adultes métropolitains.

« Belval Sud sera un quartier à part. Il fonctionnera de manière autonome, avec toutes les fonctions, autant du commerce de proximité que des bureaux, des services et du logement, explique Frank Wallenborn. Le quartier qui est séparé du Square Mile et de la Terrasse des Hauts Fourneaux par le parc Um Belval, rendait nécessaire cette mixité et cette indépendance. Il aura son identité propre, à travers un profil vraiment axé sur la vie de famille, mais nous le voulons également connecté à l’énergie urbaine de Belval, en phase avec le mode de vie citadin. Ce sera d’ailleurs un quartier dense et pourtant, on y trouvera des jardinets privés et des maisons unifamiliales. »

« On sait déjà que ce quartier va rencontrer un grand succès, prédit Jean-Xavier Foidart. Il y a peu d’espaces de vie de ce genre dans le sud du Luxembourg. Même ailleurs, dans les pays limitrophes. Les résidences de logements sont souvent situées en bord d’axes passants et n’offrent pas la même qualité d’environnement. »

Petite typologie d’un quartier familial

« Belval Sud sera une mosaïque de typologies diversifiées. On y verra par exemple des bâtiments de maximum 50 unités, sur le boulevard central qui aura un profil plus traditionnellement urbain mais aussi, en périphérie du quartier, des maisons unifamiliales ouvertes sur les surfaces vertes », détaille le responsable du développement.

Plus on s’éloigne du grand boulevard, plus on rencontrera de types de logements différents. On pourra y vivre dans un appartement classique, dans une maison jumelée, dans une maison unifamiliale à 3 ou 4 façades avec jardinet privé, dans une copropriété avec parking en sous-sol, ou dans un appartement avec jardin sur le toit, aux derniers étages d’une maison duplex.

« Je trouve prometteuse cette dernière formule, dans laquelle deux appartements duplex s’emboîtent l’un sur l’autre et ont chacun leur jardin, l’un au rez-de-chaussée, l’autre sur le toit », souligne Frank Wallenborn. « Ça fait gagner de l'espace au sol, pour optimiser la surface du quartier, tout en assurant deux entités de vie pour des familles qui auront tout le confort d'une maison sans en avoir les inconvénients. J'ai grand espoir que les gens y répondent positivement. »

Royaume des enfants

À moins de cinq minutes de marche de chaque résidence, on pourra trouver une aire de jeux. Les urbanistes et paysagistes qui ont travaillé sur le projet ont voulu démultiplier ces espaces ludiques partout dans le quartier, sur de petits espaces verts ponctuant les promenades en famille. Au nord, sur une promenade qui rappelle la Waassertrap de Belval Nord, un grand parc récréatif multigénérationnel offrira ainsi des activités et des jeux de toutes sortes.

Il y aura également une surface boisée préservée. Elle a toujours existé sur ce territoire et sera conservée dans son état initial . Là aussi, on y trouvera de petites aires de jeux informelles, qui permettent aux enfants du quartier de profiter du cadre boisé naturel, de laisser libre court à leur créativité et de vivre leurs plus belles aventures. »

La vie adulte compte aussi

Le Square Mile et la Terrasse des Hauts Fourneaux demeurent accessibles en quelques minutes. Mais pas nécessaire d’aller si loin : Belval Sud aura son boulevard urbain doté d’une allée urbaine centrale, où l’on trouvera des terrasses. Une sorte de Rambla barcelonaise en plein cœur de Belval !

« Ce seront de larges trottoirs où l'on pourra se promener, découvrir des endroits pour flâner, ajoute Frank Wallenborn. On a voulu une cohabitation harmonieuse du transport et de la vie sociale sur cette allée sur laquelle passeront aussi le tram et les véhicules des riverains ou de livraison. C’est un lieu que j’imagine être l’endroit des retrouvailles entre voisins en soirée sur les terrasses des cafés et des restaurants. »

Une ambiance de quartier, dans un contexte de vie urbaine aux multiples facettes.

Quels sont les principes d’urbanisme les plus notables ? Comment les quartiers résidentiels incarnent-ils la vie urbaine moderne ? Comment les places forgent-elles l’espace public?
La série « Libre accès » vous explique les réalisations d’AGORA.

Retrouvez tous les articles de cette série en cliquant sur le tag ci-dessous.